Mycose des ongles

 La mycose de l’ongle ou l’onychomycose est une infection fongique causée par une famille de champignons nommés dermatophytes et la plupart des levures. Ces bacilles se développent d’une manière excessive à la suite d’un changement rapide des conditions de vie de l’organisme. Elle cible une ou plusieurs ongles des pieds ou mains en rapport avec l’évolution des symptômes constatés. L’onychomycose touche principalement les personnes âgées de plus de 60 ans et qui ont vécu des antécédents médicaux, par exemple, les orteils, le psoriasis, les petites blessures, le diabète et la déficience immunitaire. D’où proviennent vraiment les agents responsables et que dire des conséquences ?

Prolifération de la mycose des ongles

Les organismes microscopiques préfèrent les milieux chauds et humides comme les piscines, saunas ou salle de gym.  De ce fait, les nageurs et sportifs risquent davantage d’attraper une mycose des ongles vu que les pieds transpirent abondamment. Les microbes passent facilement à travers les tissus et envahissent progressivement le corps en provoquant une mini fissure ou une petite espace en séparant l’ongle et le lit de celui-ci. Ce type de mycose cible essentiellement les serres des pieds puisqu’ils se trouvent confinés dans des chaussures fermés ajoutant une faible circulation du sang qui minimise l’action des défenses de l’organisme.

Les signes apparaissent progressivement selon la gravité de l’infection et l’étendue des dégâts. La mycose se manifeste par une décoloration de l’ongle, sa fragilité et les douleurs occasionnés par les coupures. Toutefois, l’infection fongique ne provoque pas de problèmes graves à long terme si la personne la traite efficacement et respecte les recommandations du praticien. Elle s’avère compliqué dans le cas où l’individu souffre d’hyperglycémie conduisant une grande probabilité d’attraper une maladie infectieuse. Il est vivement conseillé de consulter un médecin en réalisant une évaluation, un diagnostic fiable et des examens si besoin.

Transmission de la mycose des ongles

Une mycose de ce genre se transmet facilement puisque les parasites trouvent un environnement propice dans les tapis, chaussures, chaussettes ou encore collants. Ces derniers se multiplient excessivement dans les lieux où l’humidité et la chaleur règnent. Un nettoyage régulier indique donc une première solution pouvant réduire les risques de contamination. La décomposition de l’ongle ou son épaississement entraîne des coupures évidentes et même un détachement définitif de l’ongle concerné. Dans ce cas, il est vivement préconisé de soigner la mycose dans le but d’éviter qu’elle se propage et s’étale sur les autres ongles de cette zone ou les parties du corps. Le traitement dépend surtout de la prescription du médecin en favorisant des produits spécifiques et spécialisés disponible en pharmacie avec ou sans ordonnance. La liste inclut l’usage d’un vernis à ongle ayant la capacité de lutter contre le changement de la forme, l’esthétique, les lésions apparentes véhiculant des douleurs atroces et enfin, l’extraction  complète de  l’élément.

A titre préventif, il est important de déceler le problème avant de choisir les soins appropriés. La mycose vaginale peut devenir vraiment douloureux et moins esthétique en laissant trainer les choses. Privilégiez une hygiène maximale en réduisant les fréquentations dans un environnement propice et complètement humide.