Mycose cutanée

Entre démangeaisons et plaque rouge, les mycoses de la peau provoquent des effets divers joignant l’inconfort et douleur irritante. Elles s’avèrent être responsable de la diminution des défenses naturelles et l’apparition d’une liste de symptômes spécifiques. L’infection est dû à l’augmentation de champignons connus sous le nom de dermatophytes et levures appelé Candida. Elle se manifeste entre les orteils et les plis cutanés tels que les seins ou l’aisselle. La mycose débute par la coloration des tissus et la répartition des bactéries affichant une forme ronde sur la zone touchée.

Pathologie de la mycose cutanée

La mycose met en cause des micro-organismes localisés dans n’importe quel endroit. L’humidité et la chaleur favorisent leur développement et accélère leur évolution pouvant affecter facilement les plis de la peau, les pieds, ongles et appareil génital. La transmission se déroule directement en contact avec les zones infectées ou agents porteurs des bactéries comme on peut le constater dans les douches, la piscine ou sol des salles de gym. La probabilité de l’attraper reste grande chez les personnes vulnérables souffrant de troubles circulatoires, diabète ou obésité. La prise excessive d’antibiotiques contribue fortement à l’affaiblissement du système immunitaire entrainant les mycoses. Les facteurs favorables se composent d’une hygiène insuffisante, les traitements médicaments non contrôlés, la grossesse et l’état de santé. Autant de raisons qui peuvent aggraver l’infection et participer à sa persistance.

Les signe d’une mycose cutanée

Certains signes apparents doivent alerter les personnes concernées en prenant la décision de consulter immédiatement un médecin et spécialiste dans le domaine. Il faut remédier au problème si la mycose provoque des démangeaisons insupportables et crée des désagréments conduisant des complications au quotidien.

En vue d’empêcher la prolifération des germes, quelques mesures sont à prendre en compte. Il est conseillé de ne jamais se déplacer pieds nus dans les endroits publics en favorisant les sandales et espadrilles en caoutchouc tels que les saunas ou piscines. Sécher bien les pieds en utilisant un séchoir tiède. Préférez les savons non alcalin et les vêtements ou chaussures adaptées évitant la transpiration. Du côté des sportifs, désinfecter les chaussures à l’aide d’un spray de terbinaffine. Valoriser le rinçage et séchage des pieds avec une serviette spéciale. Quant aux ongles, on favorise l’application d’un vernis antifongique. Porter éventuellement des gants en jardinage et éviter de partager des objets personnels.

Dans l’ensemble, les mycoses superficielles atteignent également les muqueuses en partant de la bouche et le tube digestif. Chez le nourrisson, on l’appelle « muguet » manifestant des plaques blanches caséeuses sur la langue, à l’intérieur des joues, sur le palais et les gencives. On cite aussi la vaginite. Le diagnostic tient compte des antécédents du patient et s’effectue à partir d’un prélèvement des squames acquises en grattant la peau. En bref, la mycose cutanée présente des symptômes caractéristiques et cible les parties susceptibles de préserver les microbes. Une liste d’effets désagréables à la fois douloureux et gênants. Remédier au problème nécessite une durée bien déterminée et demande la prise de médicaments antifongiques par voie orale ou locale.